POUR LES LECTRICES ET LECTEURS DE MON AUTOBIOGAPHIE
(Evit lennerien ha lennerezed ma danevell-vuhez)

CELTIQUE !

Aurait-on pu utiliser un autre qualificatif que celtique ? X ou Y ? A-t-on proposé un nom plus adapté pour les Français, plutôt que de les rattacher étymologiquement et symboliquement aux Germains ? On peut étendre cette observation à Britannique qui tient son origine de nous, Bretons-Brittons, et à Russe qui veut dire Scandinave. Dois-je rappeler que c’est la réalité derrière qui compte, certainement moins les mots qu’on y met, parfois faute de mieux.

Les conquêtes anglaise et française de leurs proches voisins, Gallois, Ecossais, Irlandais et Bretons, ont imposé langue, culture, mode de vie et de pensée. Ceci pas encore totalement : il reste une petite résistance. Exemple : deux millions de personnes parlent, plus ou moins, une langue celtique.


Dix aspects du monde celte moderne

Pour rappel, je redonne ici ce schéma (déjà dans mon livre) de ce que les pays celtes actuels montrent de points communs, si nombreux et si criant. 

Géographie : mers, climat, sol et sous-sol hercynien, paysages.
Habitat et mode de vie : « maison bretonne », majorité absolue en Écosse, relative en Galles et Irlande.                                                                                  Croisements, échanges : plus de 6 000 ans (voir l’ADN).
Langues celtiques : grammaire, syntaxe, vocabulaire.
Poésie : rimes internes (poésie ancienne, assonances depuis, etc.).
Musique : points communs profonds et subtils entre musiques bretonne et gaélique (voir ici mes pages sur le sujet);                                                                                                    je montre ailleurs les points communs avec les Gallois quand on sort de la musique importée par les temples protestants.                                                                           Les liens réels de la Bretagne avec les provinces françaises sont très apparents, mais néanmoins superficiels.                   
                                                    Légendaire : commun.                                                                                                                                                                                                                         Religion : mêmes substrats anciens.                                                                                                                                                                                                                Art : mêmes atavismes.                                                                                                                                                                                                                                      Social, politique : fortes analogies.                                                                                                                                                                                                           Sport (lutte celtique, bazhig kamm, camàn), etc.